Evénements

Atelier de travail : la Charte PREGEC au Burkina Faso

Réunion relative au RPCA

Du 19/06/19 au 20/06/19 - Ouagadougou, Burkina Faso

L’atelier de travail, organisé par la Confédération paysanne du Faso (CPF), en collaboration avec le ROPPA et le Secrétariat du CSAO/OCDE, a permis de mettre en place un comité national de veille citoyenne et parlementaire sur l’application de la Charte PREGEC au Burkina Faso. À travers ce Cadre, les organisations paysannes (OP), les OSC et les organisations du secteur privé envisagent d’interpeller les pouvoirs publics et leurs partenaires techniques et financiers sur le respect des engagements de la Charte PREGEC. L’événement s’est tenu à Ouagadougou, au Royal Beach Hotel, du 19 au 20 juin 2019.

ww.

Contexte

La Charte pour la prévention et la gestion des crises alimentaires (Charte PREGEC) est un code de bonne conduite qui décline les responsabilités et engagements des acteurs impliqués dans la prévention et la gestion des crises alimentaires. Les engagements portent notamment sur le renforcement des systèmes d’information, des plateformes de dialogue, de coordination et cohérence des interventions et les instruments de prévention et de réponse.

Les deux premières évaluations de la Charte PREGEC ont révélé sa faible connaissance par les parties prenantes censées l’appliquer. Cette situation se traduit par les réponses inefficaces aux crises alimentaires et nutritionnelles. C’est ainsi que la deuxième évaluation a recommandé d’intensifier la domestication de la Charte à travers des comités nationaux de veille citoyenne et parlementaire sur le respect de ses principes et des engagements. Cette recommandation est en ligne avec les objectifs stratégiques poursuivis par le Cadre d’engagement et d’interpellation sur l’application de la Charte PREGEC mis en place par douze organisations de la société civile (OSC) et du secteur privé, et dont la coordination a été confiée au Réseau des organisations paysannes et des producteurs agricoles d’Afrique de l’Ouest (ROPPA). À travers ce Cadre, les organisations paysannes (OP), les OSC et les organisations du secteur privé envisagent d’interpeller les pouvoirs publics et leurs partenaires techniques et financiers sur le respect des engagements de la Charte PREGEC.

Objectifs

Objectif global

  • Mettre en place un cadre de veille citoyenne et parlementaire sur l’application de la Charte PREGEC au Burkina Faso.

Objectifs spécifiques

  • Renforcer la connaissance des OP, des OSC, du secteur privé et des parlementaires sur le RPCA et son dispositif régional de prévention et de gestion des crises alimentaires (PREGEC) ;
  • Renforcer la connaissance des OP, des OSC, du secteur privé et des parlementaires sur les principes et engagements de la Charte PREGEC et les indicateurs de suivi ;
  • Mettre en place un comité national de veille citoyenne et parlementaire sur l’application de la Charte PREGEC au Burkina Faso, y compris ses axes prioritaires d’intervention ainsi que les rôles et les responsabilités de ses membres.

Résultats attendus

  • Les OP, OSC, le secteur privé et les parlementaires ont une meilleure connaissance du RPCA et de son dispositif PREGEC ;
  • Les OP, les OSC, le secteur privé et les parlementaires ont une meilleure connaissance de la Charte PREGEC, de ses engagements et les indicateurs de suivi ;
  • Un comité national de veille citoyenne et parlementaire sur le suivi de l’application de la Charte PREGEC est mis en place, y compris ses axes prioritaires d’intervention ainsi que les rôles et les responsabilités de ses membres.

Participants

L’atelier a réuni environ 40 participants représentant des OP, des OSC et du secteur privé engagés dans les questions de SAN ; des parlementaires ; des représentants des ministères et structures concernés par la SAN (agriculture ; environnement ; santé ; eau et assainissement ; promotion de la femme, de la solidarité nationale et de la famille ; Conseil national pour la protection sociale) ; des OIG (CEDEAO, UEMOA et CILSS) et des partenaires techniques et financiers.

Dans les médias

Débat télévisé sur Burkina Info avec Mme Azara Remalia NFON DIBIE SANOGO, Conseillère régionale justice alimentaire, plateforme régionale Afrique de l’Ouest, Oxfam international et  M. Bassiaka DAO, Président de la Confédération paysanne du Faso (CPF) (26 min)

Entretiens sur Wakat Séra avec M. Martin Issa Bikienga, ancien ministre de l’agriculture et M. Issoufou Porgo, Secrétaire permanent de la Confédération paysanne du Faso (4 min)

Émission d’Agribusiness (7min) sur la Charte PREGEC au Burkina Faso : « Un code de bonne conduite pour prévenir et mieux gérer les crises alimentaires »

Débat dans l’émission « Les Experts » sur Radio Oméga (43 min) avec M. Moussa ZERBO, Député, Commission du développement rural, de l’économie et des changements climatiques (CDRECC), M. Hermann GOUMBRI, Coordinateur national du Réseau de la société civile pour la nutrition (RESONUT) et M. Bassiaka DAO, Président de la Confédération paysanne du Faso (CPF)

Conférence de presse 

Télécharger le rapport des médias (6 Mb)