Charte pour la prévention et la gestion des crises alimentaires (Charte PREGEC)

Télécharger

Charte / Publié le : décembre 2012

En réponse aux grandes sécheresses au Sahel, la région s’est dotée en 1990 d’une Charte pour améliorer la coordination et l’efficacité de l’aide alimentaire. Ce code de bonne conduite a révolutionné la façon de travailler entre pays bénéficiaires et partenaires ; Il a notamment contribué à réduire l’aide alimentaire en nature qui perturbait l’économie alimentaire locale. Aujourd’hui, les crises alimentaires sont bien plus complexes et multiformes. La population régionale a doublé ; près de 50 % de la population vit désormais en ville. L’influence des marchés mondiaux est plus forte. Ainsi, pour s’adapter aux transformations profondes, les 17 États de la région et leurs partenaires ont adopté en 2012 la Charte pour la prévention et la gestion des crises alimentaires. La Charte PREGEC s’attaque aux causes structurelles des crises alimentaires. Elle couvre désormais tous les 17 pays de la région et intègre de nouveaux acteurs tels que des ONGs ou le secteur privé. Les signataires s’y engagent notamment à un renforcement des systèmes d’information, des plateformes de dialogue et de la cohérence des interventions.

 

Pays : Bénin, Burkina Faso, Cabo Verde, CEDEAO, CILSS, Côte d'Ivoire, G5 SAHEL, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Libéria, Mali, Mauritanie, Niger, Nigéria, Sénégal, Sierra Leone, Tchad, Togo, UEMOA

Thèmes : Agriculture et chaînes de valeurs, Nutrition, OMD, Protection sociale, Résilience, Sécurité alimentaire

Échelle : Locale, Nationale, Régionale (Afrique de l'Ouest), Mondiale

Langues : Anglais, Français

À voir aussi

Appel à proposition - Innovations pour une agriculture familiale intelligente face au changement climatique

En savoir +