Ressources

Coûts estimés des plans nationaux de réponse, 2019 et 2020

Publié : novembre 2020

Suite à la recommandation du RPCA en avril 2020, les plans de réponse ont fait l’objet d’une révision afin de tenir compte des évolutions des crises sécuritaire et sanitaire. Le Graphique 13 illustre l’explosion des coûts. Les pays, avec l’appui de leurs partenaires, ont considérablement augmenté leurs moyens de réponse pour faire face à la crise. Le Plan d’urgence sécurité alimentaire (PUSA) du Sénégal étend le champ d’action à toutes les cibles susceptibles d’être affectées par les effets de la pandémie de Covid-19. Le budget du PUSA augmente ainsi de 114.9 milliards de F CFA, soit 13 fois le budget initial. Au Niger, le plan de réponse a également été reversé au plan de riposte à la pandémie de coronavirus. Ceci a permis d’assurer la prise en compte du secteur « sécurité alimentaire, nutritionnelle et agriculture durable » (SANAD) dans la réponse aux effets de l’épidémie, aux côtés d’autres secteurs tels que la santé et l’éducation. La révision du plan a également permis d’y inclure des interventions d’assistance alimentaire en zone urbaine ce qui n’est habituellement pas le cas.

Pays : Burkina Faso, Niger, Sénégal

Thèmes : Agriculture et chaînes de valeurs, Covid-19, Marchés, prix, commerce, Nutrition, Protection sociale, Résilience, Santé, Sécurité alimentaire

Échelle : Nationale

Langues : Français

À voir aussi

Sahel et Afrique de l'Ouest : 11.4 millions de personnes en insécurité alimentaire aiguë

En savoir +

Sahel et Afrique de l'Ouest : 17 millions de personnes en insécurité alimentaire aiguë

En savoir +