Ressources

Coûts estimés des plans nationaux de réponse, janvier 2020 (avant Covid-19)

Publié : novembre 2020

Les pays ont rapidement consenti d’importants efforts pour anticiper et réagir face à la crise annoncée en décembre 2019. Six pays (Burkina Faso, Cabo Verde, Mali, Niger, Sénégal et Tchad) ont formulé leurs plans de réponse dès le début de l’année 2020 pour un montant total de plus de 400 milliards de F CFA (610 millions d’euros). L’estimation des coûts se base sur les résultats des analyses du CH reflétant le nombre de personnes en insécurité alimentaire et nutritionnelle et la sévérité de leur vulnérabilité (phases 3-5). Les plans comportent différents volets : assistance alimentaire, protection des moyens d’existence (résilience) et lutte contre la malnutrition. Une part est également consacrée à la coordination et au système de suivi-évaluation (S&E). Le budget et sa répartition varient selon les pays. Au Niger, le Plan de soutien national inclut des mesures visant à renforcer la résilience des ménages chroniquement vulnérables, à travers des filets sociaux pluriannuels. Ces coûts ne sont pas systématiquement inclus dans les autres plans de réponse, ce qui explique en partie la différence entre les budgets.

Pays : Burkina Faso, Cabo Verde, Tchad, Mali, Niger, Sénégal

Thèmes : Agriculture et chaînes de valeurs, Covid-19, Marchés, prix, commerce, Nutrition, Protection sociale, Résilience, Sécurité alimentaire

Échelle : Nationale

Langues : Français

À voir aussi

Sahel et Afrique de l'Ouest : 11.4 millions de personnes en insécurité alimentaire aiguë

En savoir +

Sahel et Afrique de l'Ouest : 17 millions de personnes en insécurité alimentaire aiguë

En savoir +