Ressources

Tendances de l’insécurité alimentaire dans le temps

Publié : novembre 2020

Le nombre de personnes en situation d’insécurité alimentaire aiguë a augmenté au cours des cinq dernières années, principalement en raison de l’insécurité et des déplacements à grande échelle dans les pays touchés par les conflits. Cet accroissement est également dû à des chocs économiques et à des évènements climatiques extrêmes dans certains pays ainsi qu’aux impacts de la pandémie de Covid-19 en 2020. Le graphique montre les variations saisonnières typiques de la région qui sont marquées par la précarité de la saison de soudure dans les pays sahéliens (juin-août), une période de trois mois entre deux récoltes lorsque les réserves alimentaires sont faibles. La situation alimentaire s’améliore généralement avec l’arrivée de nouvelles récoltes. La crise alimentaire et nutritionnelle de 2020 a atteint de nouveaux sommets. Entre 2016-20, la région comptait en moyenne environ 8.3 millions de personnes en situation de « crise » ou au-delà en mars-mai et 12 millions en juin-août. Le nombre de personnes ayant besoin d’une aide d’urgence en 2020 est beaucoup plus élevé que la moyenne sur cinq ans et a doublé par rapport à 2019 dans de nombreux pays. Ces estimations ne tiennent pas encore compte des impacts négatifs des confinements sur les populations urbaines pauvres.

Pays : Region

Thèmes : Agriculture et chaînes de valeurs, Covid-19, Marchés, prix, commerce, Nutrition, Protection sociale, Résilience, Sécurité alimentaire

Échelle : Régionale (Afrique de l'Ouest)

Langues : Français

À voir aussi

Sahel et Afrique de l'Ouest : 11.4 millions de personnes en insécurité alimentaire aiguë

En savoir +

Sahel et Afrique de l'Ouest : 17 millions de personnes en insécurité alimentaire aiguë

En savoir +