Ressources

Liptako-Gourma : 2.7 millions de personnes en insécurité alimentaire aiguë

Publié : novembre 2020

La région du Liptako-Gourma – composée des zones frontalières du Burkina Faso, du Mali et du Niger – est le deuxième foyer d’insécurité alimentaire aiguë dans la région. Si les définitions géographiques peuvent varier, les zones frontalières de ces trois pays concentrent une population en situation d’insécurité alimentaire largement plus importante que le reste de leur territoire respectif. Près de la moitié de la population en situation d’insécurité alimentaire de ces trois pays (2.7 millions sur 5.5 millions de personnes) vit dans cette région. Selon le CH de juin du Burkina Faso, le nombre de personnes en « crise » et au-delà dans les régions au nord du Burkina Faso a augmenté d’environ 400 000, notamment dans la région du Sahel ; ce qui amène le nombre total de personnes ayant besoin d’une aide d’urgence à plus de 3 millions de personnes. L’insécurité alimentaire aiguë s’est aggravée principalement en raison de l’augmentation de l’insécurité et de la violence dans les régions transfrontalières, notamment les attaques terroristes perpétrées contre les populations civiles. 3 242 incidents sécuritaires ont été enregistrés depuis 2014 et près de 10 000 personnes ont perdu la vie (PAM, 2020). La persistance de la crise sécuritaire a entraîné des déplacements massifs de populations.

Pays : Burkina Faso, Mali, Niger

Thèmes : Agriculture et chaînes de valeurs, Marchés, prix, commerce, Nutrition, Protection sociale, Résilience, Sécurité alimentaire

Échelle : Transfrontalière, Régionale (Afrique de l'Ouest)

Langues : Français

À voir aussi

Sahel et Afrique de l'Ouest : 11.4 millions de personnes en insécurité alimentaire aiguë

En savoir +

Sahel et Afrique de l'Ouest : 17 millions de personnes en insécurité alimentaire aiguë

En savoir +