Ressources

Potentiel de marché des agglomérations ouest-africaines

Publié : octobre 2017

Parmi les 1 939 agglomérations urbaines recensées dans la base Africapolis, 290 ont un potentiel de marché – une population vivant à moins de 40 km du centre d’une agglomération – de plus de 2 millions de personnes. Seules neuf de ces agglomérations ont une population de 2 millions d’habitants ou plus alors que 245 en ont moins de 100 000. De l’autre côté du spectre, 70 agglomérations ont un potentiel de marché de moins de 100 000 personnes. Ces agglomérations isolées se situent principalement en Mauritanie et au Tchad. Le potentiel de marché est une bonne mesure des variations spatiales de la densité économique et de l’attractivité économique d’une région. Dans les régions plus denses disposant d’un potentiel de marché plus élevé, l’intensité des interactions est plus forte de même que les effets d’entraînement sur les régions voisines. Un potentiel de marché élevé est également associé à des services et des équipements (hôpitaux, écoles, universités, etc.) en plus grand nombre et plus accessibles que l’on trouve habituellement dans les grandes villes. La réalité est plus complexe ; la taille du marché et l’attractivité économique dépendent également des facteurs comme le nombre d’infrastructures, l’accessibilité en termes de temps et de coût, l’étendue des réseaux économiques et sociaux et l’existence et la mise en œuvre des réglementations et accords commerciaux. Le potentiel de marché donne néanmoins une mesure plus complète du développement urbain d’une agglomération que son seul nombre d’habitants.

Thèmes : Agriculture et chaînes de valeurs, Marchés, prix, commerce, Rural-urban links

Échelle : Régionale (Afrique de l'Ouest)

Langues : Anglais, Français

À voir aussi

Sahel et Afrique de l'Ouest : 11.4 millions de personnes en insécurité alimentaire aiguë

En savoir +

Sahel et Afrique de l'Ouest : 17 millions de personnes en insécurité alimentaire aiguë

En savoir +