Ressources

Sierra Leone : 1.3 million de personnes en insécurité alimentaire aiguë

Publié : novembre 2020

Ce petit pays côtier compte parmi les foyers d’insécurité alimentaire, avec plus d’1 million de personnes en situation d’insécurité alimentaire, principalement dans les districts de Bonthe, Kenema et Moyamba. Si l’on considère la taille relativement petite de sa population (8.3 millions d’habitants), la Sierra Leone est le pays ayant le taux de prévalence nationale de l’insécurité alimentaire aiguë le plus élevé (15.8 %). Près de la moitié de sa population est « sous pression » (phase 2). Suite à la crise de l’Ebola en 2014-16, la Sierra Leone est restée fragile face aux chocs intérieurs et extérieurs. En 2019, les chocs économiques ont été le principal facteur de l’insécurité alimentaire. La monnaie nationale a perdu 10 % de sa valeur depuis 2018 (CILSS, 2019). La Sierra Leone a également enregistré une diminution de 15 % de sa production de céréales, par rapport à la moyenne sur cinq ans, en raison de conditions météorologiques défavorables ; ce qui a augmenté la dépendance du pays aux importations de produits alimentaires. De nombreux ménages de petits exploitants ont adopté des stratégies négatives telles qu’une consommation alimentaire réduite/irrégulière ou la consommation des graines prévues pour les semences. Selon la FAO, en mars 2020, 60 % des ménages ont dépensé plus de 65 % de leurs revenus pour l’alimentation. La malnutrition aiguë sévère (MAS) des enfants de moins de cinq ans a atteint un pic en juin 2020, 88 500 enfants ont été admis pour des soins (Page 22).

Pays : Sierra Leone

Thèmes : Agriculture et chaînes de valeurs, Marchés, prix, commerce, Nutrition, Protection sociale, Résilience, Santé, Sécurité alimentaire

Échelle : Nationale

Langues : Français

À voir aussi

Sahel et Afrique de l'Ouest : 11.4 millions de personnes en insécurité alimentaire aiguë

En savoir +

Sahel et Afrique de l'Ouest : 17 millions de personnes en insécurité alimentaire aiguë

En savoir +