Ressources

Situation alimentaire et nutritionnelle, mars-mai 2016

Publié : mars 2016

En mars-mai 2016, la région doit faire face à 6.7 millions de personnes en insécurité alimentaire et nutritionnelle dont près de 4.2 millions de personnes déplacées en raison de l’insécurité dans le Bassin du Lac Tchad, au nord du Mali, en Libye, en République centrafricaine et au Soudan. Les mesures d’atténuation mises en œuvre depuis décembre, ont permis de toucher environ 1.2 million de personnes jadis affectées par l’insécurité alimentaire. En dépit de ces progrès, les projections révèlent que ces populations vulnérables pourraient atteindre 9.5 millions pendant la période de soudure en juin-août 2016 en l’absence de mesures adéquates. La situation nutritionnelle demeure préoccupante, avec une prévalence de la malnutrition aiguë globale au-dessus des seuils d’alerte ou d’urgence dans certaines régions du Burkina Faso, du Mali, de la Mauritanie, du Niger, du Nigéria, du Sénégal et du Tchad. Environ 5.9 millions d’enfants de moins de cinq ans risquent de souffrir de la malnutrition aiguë cette année, dont 1.9 million d’enfants dans sa forme sévère si des remèdes appropriés ne sont pas apportés.

Thèmes : Nutrition, Sécurité alimentaire

Échelle : Régionale (Afrique de l'Ouest)

Langues : Français

À voir aussi

Sahel et Afrique de l'Ouest : 11.4 millions de personnes en insécurité alimentaire aiguë

En savoir +

Sahel et Afrique de l'Ouest : 17 millions de personnes en insécurité alimentaire aiguë

En savoir +