Ressources

Situation alimentaire et nutritionnelle, octobre-décembre 2019

Publié : décembre 2019

Environ 9.4 millions de personnes sont en besoin d’assistance immédiate (phases 3-5) en octobre-décembre 2019, dont 4 millions au Nigéria, 1.5 million au Niger et 1.2 million au Burkina Faso. La situation sécuritaire a détérioré les moyens d’existence des populations en les exposant davantage à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle sévère, notamment dans le bassin du lac Tchad, la boucle du Liptako-Gourma ainsi qu’au nord du Mali. L’insécurité a également provoqué une forte augmentation du nombre de personnes déplacées au nord du Burkina Faso, dans les zones frontalières entre le Niger et le Nigéria et dans le nord-est du Nigéria. Malgré l’assistance humanitaire, la situation alimentaire et nutritionnelle des déplacés internes et des réfugiés reste très préoccupante, en raison des ressources limitées, des flux continus de déplacements et des difficultés d’accès humanitaire. Les membres du RPCA recommandent de mettre en place et coordonner une assistance immédiate en faveur des populations en situation de crise (phase 3) et d’urgence (phase 4), notamment dans le bassin du lac Tchad et le Liptako-Gourma ainsi qu’au nord du Mali, la bande sahélienne du Tchad et au sud-ouest de la Mauritanie. Des aides alimentaires gratuites ciblées, des programmes de transferts monétaires et des ventes à prix modérés sont les principales actions préconisées. En savoir plus

Thèmes : Nutrition, Résilience, Sécurité alimentaire

Échelle : Régionale (Afrique de l'Ouest)

Langues : Français

À voir aussi

Sahel et Afrique de l'Ouest : 11.4 millions de personnes en insécurité alimentaire aiguë

En savoir +

Sahel et Afrique de l'Ouest : 17 millions de personnes en insécurité alimentaire aiguë

En savoir +