Appui aux organisations paysannes du Niger pour une meilleure sécurité alimentaire et nutritionnelle

Financé par la coopération suisse au développement, le projet d’appui aux organisations paysannes (OP) du Niger pour une meilleure sécurité alimentaire et nutritionnelle cible organisations paysannes au Niger, afin de leur permettre d’accéder à de meilleurs services en matière de valorisation des produits et d’accès aux marchés, afin qu’ils puissent améliorer leur situation économique et nutritionnelle. Le projet fait ainsi suite à l’augmentation croissante de la population, et à une faiblesse de la production qui ne permet plus de répondre à leurs besoins. La coopération Suisse au développement ambitionne donc d’appuyer les organisations paysannes, afin de soutenir la modernisation de l’agriculture familiale. Elles entendent ainsi peser sur les choix et orientations des politiques de développement rural. La dimension genre est transversale à toutes les composantes du projet.

Objectif global

  • Améliorer le revenu et la sécurité alimentaire et nutritionnelle des exploitations familiales à travers l’augmentation et la valorisation de leur production

Objectifs spécifiques

  • Faire accéder les exploitations familiales membres des organisations paysannes aux services/biens appropriés, leur permettant d’augmenter, de diversifier et de valoriser leur production
  • Prendre en compte les intérêts des exploitations familiales et des organisations paysannes dans les politiques agricoles.
  • Réduire les inégalités hommes / femmes en termes d’autonomie financière et de participation à la vie associative et à la gestion publique locale
  • Renforcer la gouvernance, fédérer les actions des organisations paysannes et leur permettre de devenir un mouvement paysan qui s’impose comme acteur incontournable

Résultats attendus

  • Les OP fournissent efficacement les services et biens à environ 330 000 membres d’exploitations familiales dont 147 000 hommes, 126 000 femmes et 60 000 jeunes
  • Prise en compte d’au moins 50 % des interpellations faites par les OP dans les politiques publiques et participent à la promotion des EF
  • Environ 126 000 femmes accèdent aux facteurs de production (terre, conseil, financement) et au marché grâce aux actions des OP et d’autres acteurs de la société civile
  • Les OP appliquent des procédures qui renforcent les synergies entre elles, la redevabilité, l’autonomisation et les capacités d’action d’au moins 5000 coopératives, 200 unions communales et 50 sections régionales.

Durée

4 ans : 01/02/2017 - 31/01/2021

Emplacement

Le projet se déroule au Niger.

Bénéficiaires

300 000 producteurs (46% de femmes) regroupés au sein de 7 000 groupements/coopératives de base

Budget

CHF 7 500 000

Financement

Coopération suisse au développement

Mise en oeuvre

Coopération suisse au développement

Contact En savoir plus

Pays

  • Niger

Thèmes

  • Agriculture & chaînes de valeurs
  • Élevage & pastoralisme
  • Emploi & revenues
  • Gouvernance
  • Sécurité alimentaire

Cibles

  • Agriculteurs vulnérables
  • Institutions
  • Ménages pauvres
  • Pasteurs et agropasteurs
  • Travailleurs pauvres de l’économie informelle

Piliers AGIR

  • Pilier 1 : Améliorer la protection sociale des communautés et ménages vulnérables pour une sécurisation de leurs moyens d'existence
  • Pilier 3 : Améliorer durablement la productivité agricole et alimentaire et les revenus des plus vulnérables et leur accès aux aliments

Échelles

  • Nationale

Objectifs de développement durable

ODD 1 ODD 2 ODD 5 ODD 8 ODD 10