Ressources

Conflits persistants, pertes de terres agricoles et insécurité alimentaire récurrente dans la région du Liptako-Gourma

Conflits persistants, pertes de terres agricoles et insécurité alimentaire récurrente dans la région du Liptako-Gourma Télécharger

Publié : juillet 2020

S’appuyant sur l’imagerie satellitaire et des enquêtes téléphoniques (mVAM), cette étude du bureau régional du PAM présente la vulnérabilité de la région du Liptako-Gourma – la zone des trois frontières entre le Burkina Faso, le Mali et le Niger –  sous différents angles. L’étude a permis d’évaluer les diminutions de surfaces agricoles cultivées et le nombre de personnes affectées par ces pertes de récoltes. Elle estime la prévalence de l’insécurité alimentaire aiguë et chronique et établit le niveau de fonctionnement des marchés et leur accès par les populations. Selon les projections du PAM, quelque 7.4 millions de personnes additionnelles pourraient être en insécurité alimentaire d’ici fin 2020, dans ces trois pays du fait de la Covid-19. L’escalade des violences constitue un défi majeur pour les populations de la zone. Plus de 3 242 incidents de sécurité ont été rapportés depuis 2014 et près de 10 000 personnes en sont mortes.

Organisations : PAM, Bureau régional

Pays : Burkina Faso, G5 SAHEL, Mali, Niger

Thèmes : Agriculture et chaînes de valeurs, Changement climatique et adaptation, Covid-19, Environnement, Gestion des ressources naturelles, Marchés, prix, commerce, Nutrition, Santé, Sécurité alimentaire

Échelle : Transfrontalière, Régionale (Afrique de l'Ouest)

Langues : Français

À voir aussi

septembre 2021

L’espace CEDEAO face à la crise alimentaire et nutritionnelle de 2021

En savoir +
septembre 2021

L’espace UEMOA face à la crise alimentaire et nutritionnelle de 2021

En savoir +
septembre 2021

Situation précaire au Sahel, besoin d’actions urgentes face à la soudure

En savoir +
septembre 2021

3e session ordinaire du Comité d'orientation du RPCA, conclusions et décisions

En savoir +