Ressources

L’espace UEMOA face à la crise alimentaire et nutritionnelle de 2021

L’espace UEMOA face à la crise alimentaire et nutritionnelle de 2021 Télécharger

Publié : juin 2021

Pour la deuxième année consécutive, les huit pays membres de l’UEMOA font face à une crise alimentaire et nutritionnelle majeure. Selon les estimations du Cadre harmonisé de mars et juin 2021, à l’entrée de la période de soudure de 2021, l’espace UEMOA compterait 8.1 millions de personnes en besoin d’assistance alimentaire et nutritionnelle d’urgence, comparé à 5.7 millions de personnes en juin-août 2020. Environ 22.9 millions de personnes additionnelles, actuellement sous pression alimentaire (phase 2), pourraient basculer en situation de crise si des actions d’atténuation ne sont pas mises en œuvre. La situation nutritionnelle reste précaire dans la plupart des pays sahéliens à cause d’un accès limité aux centres de santé dû à la pandémie de Covid-19 et à la crise sécuritaire. Les populations vulnérables sont concentrées dans les zones touchées par le conflit dans la boucle du Liptako-Gourma (Sahel, Centre-Nord, Nord, Est au Burkina Faso ; Mopti et Gao au Mali et Tillabéri au Niger) et dans la zone frontalière entre le Niger et le Nigéria.

Auteurs : Secrétariat du CSAO/OCDE

Pays : Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal, Togo, UEMOA

Thèmes : Agriculture et chaînes de valeurs, Marchés, prix, commerce, Nutrition, Résilience, Sécurité alimentaire

Échelle : Transfrontalière, Régionale (Afrique de l'Ouest)

Langues : Français

À voir aussi

septembre 2021

L’espace CEDEAO face à la crise alimentaire et nutritionnelle de 2021

En savoir +
septembre 2021

Situation précaire au Sahel, besoin d’actions urgentes face à la soudure

En savoir +
septembre 2021

3e session ordinaire du Comité d'orientation du RPCA, conclusions et décisions

En savoir +
septembre 2021

Professionnalisation des micros, petites et moyennes entreprises agroalimentaires

En savoir +