Ressources

Burkina Faso : 3.3 millions de personnes en insécurité alimentaire aiguë

Publié : novembre 2020

Selon l’analyse du CH de juin 2020 qui prend en compte la détérioration de la situation sécuritaire, les niveaux élevés de malnutrition et les conséquences de la pandémie de Covid-19, le nombre de personnes en « crise » et au-delà a plus que doublé au Burkina Faso, passant de 1.6 million (CH de mars) à 3.3 millions. Ouadalan et Soum, deux provinces de la région Sahel, se sont retrouvées en phase d’urgence. En juin-août 2020, près de 6 100 et 5 300 personnes respectivement ont sombré dans une situation de famine (phase 5), rendant cette situation plus grave que celle du nord-est du Nigéria. Une personne sur deux avait besoin d’une aide d’urgence. Malgré la réponse humanitaire en cours, il y a urgence à apporter un soutien supplémentaire.

Pays : Burkina Faso

Thèmes : Agriculture et chaînes de valeurs, Covid-19, Marchés, prix, commerce, Nutrition, Protection sociale, Résilience, Sécurité alimentaire

Échelle : Nationale

Langues : Français

À voir aussi

Tendances alimentaires et nutritionnelles au Sahel et en Afrique de l'Ouest, 2017-21

En savoir +

Sahel et Afrique de l'Ouest : 19.6 millions de personnes en insécurité alimentaire aiguë, mars-mai 2021

En savoir +

Sahel et Afrique de l'Ouest : 27.1 millions de personnes en insécurité alimentaire aiguë

En savoir +

Sahel et Afrique de l'Ouest : 11.4 millions de personnes en insécurité alimentaire aiguë

En savoir +

Sahel et Afrique de l'Ouest : 17 millions de personnes en insécurité alimentaire aiguë

En savoir +