Ressources

Insécurité alimentaire et nutritionnelle & événements violents

Publié : novembre 2020

L’insécurité a été et continue d’être un facteur aggravant de l’insécurité alimentaire et nutritionnelle. Les populations en situation d’insécurité alimentaire sont concentrées dans les zones touchées par les conflits, dans le Liptako‑Gourma et le bassin du lac Tchad (Pages 14 et 16). De nombreuses zones d’insécurité alimentaire sont difficiles d’accès, ce qui complique l’analyse de la situation et l’acheminement de l’aide. Des obstacles logistiques supplémentaires sont venus freiner l’acheminement de l’aide humanitaire d’urgence. Beaucoup de ces régions souffrent d’une fragilité chronique (Page 18) et sont en insécurité alimentaire depuis plusieurs décennies, soit bien avant l’émergence des conflits. Au-delà de l’aide d’urgence, ces régions fragiles requièrent des investissements structurants sur le long terme.

Pays : Burkina Faso, Mali, Niger, Nigéria, Region, Sierra Leone

Thèmes : Agriculture et chaînes de valeurs, Nutrition, Résilience, Sécurité alimentaire

Échelle : Transfrontalière, Régionale (Afrique de l'Ouest)

Langues : Français

À voir aussi

Pays de la CEDEAO ayant plus d’1 million de personnes en situation de crise (phases 3-5)

En savoir +

Tendances alimentaires et nutritionnelles au Sahel et en Afrique de l'Ouest, 2017-21

En savoir +