Ressources

Sahel et Afrique de l'Ouest : 17 millions de personnes en insécurité alimentaire aiguë

Publié : novembre 2020

D’après les estimations de mars 2020 (pré-Covid‑19), près de 17 millions de personnes risquaient d’être en situation de « crise » ou au-delà en juin-août 2020, dont 1.2 million en situation d’urgence (phase 4). Ce sont 5 millions de personnes de plus que la moyenne sur 5 ans (Graphique 2). Une mise à jour partielle de l’analyse a été réalisée au Burkina Faso, au Nigéria et au Togo en juin 2020 (Pages 13 et 19). Le nombre de personnes confrontées à l’insécurité alimentaire aiguë au Burkina Faso est passé de 2.2 millions à 3.4 millions de personnes, parmi lesquelles 11 400 personnes souffrent de famine (phase 5). Le Nigéria a enregistré 1.55 million de personnes de plus en insécurité alimentaire, parmi lesquelles 669 000 sont en situation d’urgence (phase 4). Au Togo, près de 280 000 personnes connaissaient une situation de crise (alors qu’ils n’étaient que 4 000). Ce petit pays côtier a particulièrement souffert de la fermeture de la frontière du Nigéria et des mesures de protection prises pour faire face à l’épidémie de Covid-19.

Pays : Region

Thèmes : Agriculture et chaînes de valeurs, Marchés, prix, commerce, Nutrition, Protection sociale, Résilience, Sécurité alimentaire

Échelle : Régionale (Afrique de l'Ouest)

Langues : Français

À voir aussi

Pays de la CEDEAO ayant plus d’1 million de personnes en situation de crise (phases 3-5)

En savoir +

Tendances alimentaires et nutritionnelles au Sahel et en Afrique de l'Ouest, 2017-21

En savoir +