Ressources

Situation alimentaire et nutritionnelle au Sahel et en Afrique de l’Ouest

Publié : décembre 2017

Les dernièrs résultats du Cadre harmonisé, indiquent que 5.2 millions de personnes sont actuellement en besoin d’assistance alimentaire au Sahel et en Afrique de l’Ouest. Ils pourraient être 9.6 millions d’ici la soudure en juin-août 2018, si des mesures appropriées ne sont pas prises. La situation s’est améliorée dans le bassin du lac Tchad mais l’urgence alimentaire y prévaut toujours. Le Nigéria compte à lui seul 3.2 millions de personne en phase de crise ou pire, dont 450 000 personnes en phase 4 (urgence) et 1 800 personnes en phase 5 (famine). Il y a six mois, le nombre en phase 3-5 était deux fois plus important ; l’aide humanitaire a donc ont porté des résultats. Le nord du Mali et la boucle du Liptako‑Gourma, zone frontalière entre le Burkina Faso, le Mali et le Niger, demeurent en insécurité alimentaire et nutritionnelle récurrente. Par ailleurs, une sécheresse exceptionnelle a quasiment annulé la campagne agricole au Cabo Verde. Un déficit fourrager important fait craindre une soudure pastorale très difficile dans plusieurs les pays sahéliens (Burkina Faso, Niger, Mali, Mauritanie, Sénégal et Tchad).

Thèmes : Agriculture et chaînes de valeurs, Nutrition, Sécurité alimentaire

Échelle : Régionale (Afrique de l'Ouest)

Langues : Français

À voir aussi

Pays de la CEDEAO ayant plus d’1 million de personnes en situation de crise (phases 3-5)

En savoir +

Tendances alimentaires et nutritionnelles au Sahel et en Afrique de l'Ouest, 2017-21

En savoir +