Programme d'appui à la promotion de l'entreprenariat agricole (PAPEA 1)

Financé par la Direction du développement et de la coopération (DDC), le projet « Programme d’Appui à la Promotion de l’Entreprenariat Agricole (PAPEA 1) » cible les producteurs agricoles des régions du Nord, Centre-ouest et Hauts Bassins et les périurbains de Ouaga et de Bobo-Dioulasso au Burkina Faso. Le pays possède un potentiel de production et de transformation agroalimentaire, mais celui-ci demeure sous exploité ce qui ne permet pas de créer des emplois décents et de générer des revenus pour les jeunes et les femmes. Les nombreuses entreprises agricoles, à prédominance informelles et isolées, sont peu performantes pour créer de la valeur ajoutée. Les services financiers et non financiers à l’entrepreneuriat agricole sont faiblement décentralisés, peu accessibles et peu ajustés aux besoins spécifiques des jeunes et des femmes entrepreneures. Le changement climatique est un facteur aggravant. Toutefois, les appuis de la Suisse ont permis des avancées dans la production, la transformation des produits agropastoraux et le développement de produits financiers adaptés aux besoins des microentreprises et exploitations familiales. Des changements positifs s’opèrent avec la nouvelle politique agricole qui ambitionne d’accroitre le taux de transformation des produits agricoles de 12% en 2015 à 35% en 2025 et de créer un Fonds de développement agricole (FDA) pour le financement du secteur.

 

Objectif global

  • Développer l’entrepreneuriat agricole , et création d’emplois générateurs de revenus au profit des populations rurales et péri-urbaines, en particulier les jeunes et les femmes

Résultats attendus

  • Amélioration des relations commerciales d’au moins 70% (4 200) des entreprises agricoles ciblées
  • Opérationnalisation des réseaux de prestataires de services non financiers compétents
  • Utilisation des produits financiers inclusifs des institutions financières d’au moins 2000 entreprises agricoles
  • Accompagnement et accord de crédit des entreprises agricoles en éducation financière par le Fonds de développement agricole (FDA)
  • Identification des initiatives de plaidoyer collaboratives sont par région et portées au niveau national
  • Diffusion d’au moins 10 produits de gestion de connaissance (productions radiophoniques) en entrepreneuriat par an

Durée

5 ans : 01/03/2018 - 31/05/2023

Emplacement

Le projet se déroule dans les régions du Nord, Centre-ouest et Hauts Bassins et les périurbains de Ouaga et de Bobo-Dioulasso au Burkina Faso.

Bénéficiaires

  • 6 000 entreprises agricoles de production, transformation et commercialisation (40% dirigées par les femmes)
  • 24 000 personnes dont 40% de femmes et 60% de jeunes
  • Organisations socioprofessionnelles du secteur privé agricole
  • Collectivités territoriales

Budget

9 850 000 CHF

Financement

Direction du développement et de la coopération (DDC)

Mise en oeuvre

Direction du développement et de la coopération (DDC)

Partenaires

  • HELVETAS Swiss Intercooperation
  • Sectreur privé étranger Sud/Est
  • Sub-National State SouthEast

Contact En savoir plus

Pays

  • Burkina Faso

Thèmes

  • Agriculture & chaînes de valeurs
  • Éducation
  • Emploi & revenues
  • Genre
  • Gouvernance
  • Jeunesse
  • Acteurs locaux & moyens d'existence
  • Marchés, prix & commerce
  • Pauvreté
  • Sécurité alimentaire

Cibles

  • Agriculteurs vulnérables
  • Femmes
  • Jeunes

Piliers AGIR

  • Pilier 3 : Améliorer durablement la productivité agricole et alimentaire et les revenus des plus vulnérables et leur accès aux aliments
  • Pilier 4 : Renforcer la gouvernance de la sécurité alimentaire et nutritionnelle

Échelles

  • Locale

Objectifs de développement durable

ODD 1 ODD 2 ODD 8 ODD 15 ODD 16